CRÉATEUR & ARTISAN : Jacqueline Lanoix

L’artisane Jacqueline Lanoix, née en Abitibi, est issue d’une grande famille. Sa mère était une artisane de cœur. Jacqueline a vécu sur une ferme jusqu’à ses 18 ans pour ensuite quitter le nid familial en vue de s’établir en Outaouais pour son travail. Après une trentaine d’années vécues en Outaouais, elle a suivi son conjoint au Saguenay-Lac St-Jean, puis ensuite à Québec, pour enfin aboutir, il y a cinq ans passés, dans la région de La Petite-Nation afin d’amorcer leur retraite. Dès son arrivée, Jacqueline a eu le goût de créer des choses pour embellir ses journées. Reprendre des activités artisanales qu’elle aimait déjà beaucoup comme la couture, le tricot, le macramé, le tissage sur table, la peinture, etc.

Lors de fins de semaine de camping sur la rivière Péribonka, Jacqueline a commencé à ramasser un tas de bois de grève, des brindilles de plantes différentes, des fleurs, qu’elle faisait sécher par la suite, des roches de différentes couleurs. De même que lors d’un voyage au Nouveau-Brunswick avec ses sœurs, Jacqueline a découvert la vitre de mer et les coquillages. Et de là a germé l’idée d’utiliser toutes ces choses que la nature offrait. Ce qui lui manque pour compléter ses œuvres, elle le trouve dans des marchés aux puces, dans des friperies, des ventes de garage, etc. Même que ses amis ramassent pour elle des bricoles, de vieux bijoux, de la vaisselle cassée et des bibelots. À défaut de trouver de la vitre de mer en région, elle en fabrique au moyen d’un petit moulin tout en polissant la vitre.

Elle demeure maintenant à St-André- Avellin sur un immense terrain où elle y trouve encore du bois sur le bord de la rivière de la Petite-Nation, des cocottes de pin, de sapin, d’épinette et de mélèze, des branches de vigne. La nature est très généreuse sur ses terrains.

Jacqueline aime travailler avec de la matière naturelle comme le chanvre, la laine, le coton, le lin, le bois.

Jacqueline fabrique, entre autres, des couronnes de Noël avec de la vigne récoltée. Les cocottes amassées sont aussi peintes à la main de couleur dorée ou argentée.

Jacqueline fabrique aussi des mobiles avec de la corde de chanvre, du bois et des matériaux recyclés.

Elle fabrique aussi des cadres avec de la vitre de mer, du bois, des fleurs et des herbes séchées. Elle passe donc du bon temps de retraite à se promener dans la nature pour y trouver tout ce qui l’allume pour la fabrication d’objets ou d’œuvres qui embellissent la vie des gens tous les jours.